Les effets secondaires de la spiruline.

La consommation de spiruline à certes de nombreuses vertus pour votre santé mais elle peut avoir quelques effets indésirables sur votre système immunitaire notamment si les doses préconisées ne sont pas respectées. La présence de métaux lourds, d’acides aminés ou encore d’acides gras essentiels peut causer quelques soucis passagers surtout au début de la cure. Vieille de quelques milliards d’années, quelles peuvent être les dangers de cette micro-algue ?

Quelques effets temporaires à la spiruline

La spiruline contient une haute teneur en protéines et en nutriments. Cette soudaine concentration dans l’organisme non habitué, a un effet accélérateur pouvant augmenter la température. Il est courant de constater un peu de fièvre, migraines ou simples maux de tête.

La température entraînant une augmentation de la sudation ayant pour but de refroidir la peau.  Prenez soin de boire suffisamment, la transpiration pouvant causer déshydratation et augmenter la sensation de soif. Résultat également de ces causes, la constipation peut causer des maux de ventres ainsi que des changements au niveau des selles (de couleurs noires ou vertes) parfois des diarrhées.

Des douleurs abdominales légères éventuelles dues à la désintoxication du colon peuvent apparaître. Au niveau cutané également il est possible que l’on observe des effets indésirables. On note une irritation de la peau due à l’apparition de petits points rouges faisant penser à de l’eczéma. La sueur peut également être une cause à cet effet cutané.

La spiruline peut également avoir comme conséquences quelques nausées et vomissements.

D’autre part, le taux de vitamines et minéraux très riche se trouvant dans la composition chimique de la spiruline, il est possible qu’il ait un effet sur le foie. L’affaiblissement de ce dernier s’accompagne généralement de fatigue. Si elle persiste, la spiruline étant supposé apporter de la vitalité, consultez.

Ce taux élevé augmente aussi la dégradation des acides nucléiques qui rétroactivement accroît le taux d’acide urique pouvant entraîner des problèmes aux reins.

Si vous constatez que ces effets secondaires persistent durant quelques semaines, vous devez contacter votre médecin pour connaître son avis, ajuster votre traitement et vous rassurer quant à votre bien-être.

Quand la spiruline est elle dangereuse ?

  • Dans certaines conditions, la spiruline est à éviter catégoriquement, notamment pour les personnes :
  • atteintes d’une maladie auto-immune ou de la sclérose en plaque
  • allergiques aux algues
  • qui ont la goutte ou une polyarthrite rhumatoïde
  • souffrant de phénylcétonurie ou d’hyperparathyroïdie

Dans chacunes des maladies citées précédemment, la prise de spiruline pourrait avoir des effets indésirables plus grave voire aggraver des symptômes déjà existants. Il est vivement conseillé de ne pas faire d’auto-médication et de parler absolument à votre médecin spécialisé dans votre maladie avant d’associer la spiruline à votre traitement.

Précautions à prendre

Vérifier la provenance de la spiruline

Avant toute chose il faut s’assurer que la plante que vous avez acheté est bien de la spiruline bio de qualité et non pas une autre algue bleue qui pourrait être toxique. Si c’est effectivement le cas, il convient de se rendre chez votre médecin le plus tôt possible !

Notez que ces troubles varient d’une personne à l’autre. Ils ne sont pas grave mais sont plutôt signe que la spiruline fait effet. Ces tracas indiquent que le corps à déjà commencé son action de détoxification. Ils ne durent généralement pas très longtemps cependant, s’ils persistent consultez votre docteur !

A quelle fréquence puis je en prendre ?

La spiruline bio est généralement conseillée à hauteur de 3 à 5 grammes par jour. La prise doit être progressive, commencez par 1gr par jour pendant une semaine puis il suffit d’augmenter progressivement la quantité jusqu’à la dose qui vous as été prescrite. Si les effets indésirables apparaissent, c’est bon signe.

La spiruline convient aux enfants, adultes, femmes enceintes et même au sportifs. Pour ces derniers la dose prescrite est plus haute du fait de leur consommation d’énergie plus élevée que les autres. Ils peuvent donc consommer de la spiruline jusqu’à 10gr par jour mais en suivant toujours les mêmes conseils de départ pour éviter les petits soucis.

Vous pouvez choisir de la consommer en une seule fois ou de diviser les prises dans la journée. Consultez la posologie pour connaître les conseils afin de l’exploiter au mieux. Sous forme d’accompagnements ou de compléments alimentaires de vos plats ou dans vos boissons, elle trouvera sa place dans l’alimentation de chacun.

Si les bienfait de la spiruline sont majoritaires, ne minimisez pas chaque symptôme et soyez attentifs aux messages de votre corps.